International

Sabotage des gazoducs Nord Stream : la Russie proteste contre l’absence de résultats de l’enquête

La Russie a convoqué les ambassadeurs d'Allemagne, du Danemark et de la Suède pour protester contre «l'absence de résultats» dans l'enquête sur l'explosion ayant endommagé les gazoducs Nord Stream 1 et 2 fin septembre 2022.

«Les ambassadeurs d’Allemagne, du Danemark et de Suède ont été convoqués au ministère russe des Affaires étrangères où leur a été formulée une vive protestation contre l’absence totale de résultats des enquêtes nationales prétendument menées par les autorités de ces pays», a indiqué la diplomatie russe, huit mois après le sabotage de ces conduites stratégiques construites et financées par un consortium russo-occidental pour acheminer le gaz de la Russie vers l’Europe.

Nord Stream : le New York Times évoque un «groupe pro-Ukraine», Kiev s’éxonère, Moscou met en doute

La Fédération de Russie a demandé à de nombreuses reprises à être impliquée dans l’enquête, et la diplomatie russe a également dénoncé l’«incapacité à garantir la transparence» des investigations.

«Le fait que les autorités allemandes, danoises et suédoises évitent toute interaction avec la Russie dans cette affaire (…) est inacceptable», a ajouté le ministère russe des Affaires étrangères. Il a accusé les trois pays de «ne pas être intéressés par l’établissement des véritables circonstances de ce sabotage». «Au contraire, ils retardent leurs efforts et tentent de dissimuler les traces et les vrais coupables de ce crime», a-t-il martelé.

La Russie évincée de l’enquête

Le président Vladimir Poutine avait dénoncé un acte de «terrorisme international» profitant aux Etats-Unis, à l’Ukraine et à la Pologne.

Le New York Times avait affirmé début mars, sur la base d’informations émanant du renseignement américain, qu’un «groupe pro-ukrainien» était à l’origine du sabotage.

Le Conseil de sécurité de l’ONU avait lui rejeté en mars une résolution russe réclamant la création d’une commission d’enquête internationale sur le sabotage, les Etats-Unis dénonçant une tentative de «discréditer» les enquêtes nationales menées par les pays concernés.

Sabotage américain de Nord stream ? Le Kremlin réclame «une enquête internationale transparente»

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button